Coupe Nationale : Tous les résultats des 16èmes de finale

Le Samedi 10 mars 2012

 

 

APRÈS LES PREMIÈRES RENCONTRES DE COUPE NATIONALE ET EN ATTENDANT L’ULTIME MATCH REPORTÉ À UNE DATE EXTÉRIEURE, ON CONNAIT DÉSORMAIS LES 7 PREMIERS CLUBS QUALIFIÉS POUR LES 1/4 DE FINALES. UN PROCHAIN TOUR QUI SE JOUERA LE SAMEDI 31 MARS ET QUI PROMET DE BELLES AFFICHES.

 

Ils étaient 4 clubs de niveaux 2 et 3 à poursuivre l’aventure dans ce championnat de France. 4 opposés à des formations de l’élite et espérant bouleverser l’ordre établie. C’est l’une des plus belles facettes de cette compétition. Les exemples sont nombreux dans le football de ces petits qui viennent contrecarrer le projet des plus grands par leur insouciance et leur grinta.
Pourtant, cette saison, aucune équipe ne s’inscrira dans ce registre. En attendant la dernière rencontre, le plus petit est pour l’instant Montpellier Agglo, 8ème du championnat de France – poule B. Pour le reste, aucune équipe n’occupe un rang inférieur aux 4 premières places de sa poule. Ces quarts de finales seront bel et bien un rendez-vous des élites. La division géographique ne compte plus et de belles affiches seront d’office au programme.

 

Passé en régional depuis le début de l’année 2012, Nantes Bela était suivi par le « petit futsal » en affrontant un ogre, Cannes Bocca Futsal. «On voulait reproduire notre performance du 16ème de finale. Les joueurs ont eu beaucoup de pression à gérer avant la rencontre. En face, Cannes a démontré un grand professionnalisme et c’est un match qu’ils ont remporté aisément. Le coup du sort c’est ce 4ème but. Cannes mène alors 4-2 et nous en encaissons deux derrières. Malgré tout, ce parcours reste très positif pour nous. Le club rentre dans une nouvelle dynamique. Nous avons décidé d’engager un entraineur et de recruter pour préparer la saison prochaine. Notre objectif est de gagner le championnat régional d’Atlantique» raconte Ayoub Bouaricha, vice-président du club.

 

Un regret bien plus mesuré du côté de Toulouse Futsal Club qui affrontait le Sporting Club Paris, double tenant du titre. «Nous ne pouvons pas être déçus, reconnait Ludovic Soria, le président Toulousain. Le score est un peu lourd mais les consignes étaient surtout de se faire plaisir et de ne pas passer tout le match devant notre but. On a cherché à les embêter le plus possible. Il n’y avait pas pour autant de vrais espoirs de qualification malgré notre bonne dynamique. Ca fait plus d’un an que nous n’avons pas perdu en championnat». Le Sporting qui se déplaçait pour la première fois en terre Toulousaine n’a pas fait de détails.

 

Raphael Biaux, auteur de 5 buts, et Paris Métropole ont également affiché toute leur supériorité face à Metz Grange aux Boix, vite dépassé. En vue des échéances prochaines, Marcelo Serpa a ainsi pu faire tourner son effectif et éviter les blessures et suspensions.

 

Finalement, les plus grands regrets se situent du côté de Paris ou ACASA, dominateur devant son public, s’incline sur le plus petit des scores. Dans une rencontre de 2x25 min, les hommes de Djamel Tiourtine pouvaient espérer revenir en fin de match. Le jeune international Espoir Ralifa Soumare a notamment l’égalisation au bout du pied dans la dernière minute mais, malgré une cage grande ouverte, il manque l’immanquable. Faches a donc fait le métier. Parfois bousculés, les hommes de Najim Feraoun inscrivent un but important avant la mi-temps, inscrit par Fikri Ebannahmaran. L’instant est idéal et oblige ACASA a laissé des forces pour tenter de revenir. La jeunesse Parisienne n’aura pas ménagé ses efforts mais tout le métier Nordiste a permis de conserver cet avantage et poursuivre l’aventure en coupe Nationale. Avec une génération jeune et talentueuse (moyenne d’âge de 21 ans), Paris ACASA a de quoi jeter un lointain regard vers le futur.

 

Trois rencontres opposaient ce week-end des équipes du championnat de France. Montpellier Agglo arrache sa qualification dans les derniers instants face à Rhône Futsal Espoir. Les deux équipes qui se neutralisent à la pause (1-1) livrent une deuxième période totalement débridée. C’est finalement Delvienne qui libère les Montpelliérains à la 37ème minute.

 

Bethune Futsal obtient également sa qualification et se relance après un passage délicat en championnat. Pourtant menés, les hommes d’Aldo Cannetti sont parvenus à inverser la tendance en égalisant avant la pause puis à prendre le large. «Les joueurs m’ont rassuré, confiait le coach Bethunois,par rapport à la semaine dernière, il y a eu un vrai mieux. C’est une victoire qui est méritée, nous avons dominé toute cette rencontre sans jamais nous affoler malgré l’ouverture du score de Strasbourg et nos nombreuses occasions manquées. On a su aller les chercher haut. Le score aurait pu être plus lourd». Strasbourg Hautepierre quitte la coupe nationale sans regret. Un autre challenge bien plus important attend désormais les Alsaciens en course pour le maintien. «Ce n’était pas notre objectif. Pour nous, la coupe était secondaire. Lorsque nous avions appris que la finale était à Strasbourg alors on s’est pris au jeu mais Bethune était plus fort que nous. Ce n’est pas une déception. On a tout donné, il nous manquait trois joueurs. Alors on va se projeter sur notre fin de championnat»

 

Dans le choc de ce week-end de coupe, le FC Erdre parvient à s’imposer face à Echirolles Picasso. Une victoire qui se dessine en toute fin de rencontre puisque les deux formations seront dos à dos (3-3) durant toute la seconde période avant que Celso Sanz ne trouve la faille à 24 secondes de la fin. «Ce 4ème but à 24 secondes de la fin nous a obligé à jouer à 5. On encaisse alors un 5ème but. C’est une petite minute d’inattention qui nous condamne. Une petite minute d’inattention qui avait déjà permis au FC Erdre de mener 3-1 en première mi-temps. Nous sommes frustrés car nous avions pris l’ascendant pour revenir à 3-3 avant la mi-temps. Nous faisons un beau match. Je dois féliciter mes joueurs. Nous avons montré que par rapport à notre dernière prestation du mois dernier, nous avons encore progressé. Il nous a manqué un peu de lucidité. On regrette également les blessures de Yayla et Guebli durant la partie, ce qui nous a handicapé pour la fin de la rencontre» analyse Mustapha Tasyurek, entraineur d’Echirolles Picasso. Son homologue Chapelain, Fabrice Gacougnolle se montrait tout aussi satisfait à la fin de la rencontre. «Je suis content de la prestation de l’équipe. Les gars ont offert une belle prestation. C’est un match que nous aurions pu gagner plus largement si nous avions été un peu plus réalistes. La possession de balle a été largement en notre faveur. Nous avons beaucoup appris de notre dernier match chez eux. Ils nous ont opposé une belle muraille mais nous avons su être au-dessus. On se déplaçait privé de nombreux joueurs puisque Karim Bentaifour, Victor Volovnik, Karim Brahim étaient absents. En cours de rencontre, on a également perdu Celso Sanz, Daran Kouch et Rodriguo Garcia Moral qui se blessent».

 

Dans l’attente du résultat de la dernière rencontre, les 7 équipes actuellement qualifiées peuvent se tourner vers le tirage au sort de mardi qui promet de belles affiches.

 

 


 

Tous les Résultats :  

 

Echirolles Picasso
3 - 5

FC Erdre 

Buts :
M. Bouras x2, M. Guebli
 

Buts :

V. Tsoi x2, K. Brahim, C. Sanz, D. Rondon

Metz Grange aux Bois
1 - 19
Paris Métropole

Buts :

 

 

Buts :

R. Biaux x5, C. Vita x4, M. Serpa x3, S. Mirkovic x2, D. Le Boette x2, A. Aigoun x2, A. Gasmi

Bethune Futsal
4 - 1  Strasbourg Hautepierre

Buts :

O. Hidaoui x2, S. Boussaadia, A. Heuninck

 

Buts :

Y. Bronner 

Paris ACASA
0 - 1 Faches Futsal

Buts : 

 

 

Buts :

F. Ebannahmaran 

Nantes Bela
5 - 10 Cannes Bocca Futsal

Buts : 

K. Verdeau x2, E. Touré x2, Sadaoui,

 

Buts :

M. Sao x4, I. Gourra x2, El-Bakhtaoui x2, N. Elasri, N. Gourra, 

Rhône Futsal Espoir

5 - 6

Montpellier Agglo

Buts :

M. Kandil x2, N. Karilaos, Wamba, N'Guyen                                                                 

 

Buts :

S. Benfatah x2, M. Soares x2, Ghoubir, Delvienne, 

Toulouse FC

2 - 11

Sporting Club Paris

Buts :

L. Contini, A. Hedhili 

 

Buts :

Diogo x4, Betinho x3, B. Barboza x2, A. Teixeira, J. Chaulet